La plupart des viaferratistes adorent faire de la via ferrata en Ardèche. Les raisons de ce choix sont diverses, mais en général ils apprécient dans ce parcours le fait qu’ils peuvent, outre faire de la via ferrate, découvrir le passé de la région surtout s’ils empruntent le Pont du Diable.

Pourquoi faire de la via ferrata en Ardèche ?

Vous avez fait le bon choix si vous avez choisi de faire de la via ferrata en Ardèche dans la parcours du Pont du diable. Le parcours du Pont du diable offre aux viaferratistes une vue imprenable sur la rivière et le pont. En effet, le parcours du Pont du Diable – qui est un pont de pierre historique et chargé de légendes – vous mène d’une rive à l’autre de l’Ardèche. Pour les débutants, il est possible de se faire accompagné par des professionnels de ce sport pour éviter tout accident et ainsi jouir de cette pratique sportive.

Fiche technique du parcours du Pont du diable

L’altitude de départ du village est de 462 mètres et celle de la rivière 380. L’altitude d’arrivée à Belvédère sur la rive droite est de 562 mètres. L’exposition se trouve au sud pour la 1ère partie et à l’ouest pour la 2nde. La longueur du parcours est de 490 mètres avec 100 mètres de dénivelé. Ce parcours du Pont du diable est coté d’une difficulté AD+ à D. Il faut savoir que ce parcours contient beaucoup de barreaux mais peu de contact au rocher. Pour faire ce parcours il faut au minimum avoir une taille de 1,40 m et un poids de 40 kg. Il faut compter environ 10 min pour l’accès depuis le stade par l’Echelle du roi, 1h30 à 2h00 pour la via ferrata, 20 à 30 min pour le retour du sommet (rive droite) au stade.

Le matériel indispensable

Pour faire cette via ferrata dans le parcours du Pont du diable, il faut se munir de certains matériels spécifique à cette pratique et aussi bien connaître l’utilisation de tout ce matériel. Pour les matériels individuels, il faut se munir d’un baudrier, de longes spéciales, d’une poulie ainsi que d’un casque. En ce qui concerne le matériel collectif, il faut avoir une corde, une boîte à pharmacie, un bidon étanche et un sac de transport. A part ces matériels, il faut également prévoir une cordelette pour lunettes, un maillot de bain et une serviette.