Comment choisir ses chaussons d’escalade ?

Porter des chaussons d’escalade, à la fois confortables et performantes, est de rigueur pour pratiquer cette discipline dans les meilleures conditions. Mais le choix est parfois difficile avec toutes les marques et tous les modèles proposés sur le marché. Comment savoir si tel chausson d’escalade est meilleur que tel autre ? Voici nos conseils pratiques pour choisir sereinement et en connaissance de cause.

Tenez compte de votre pratique

La pratique habituelle du grimpeur doit être l’un des principaux critères de choix de ses chaussons d’escalade. Un chausson d’escalade est performant seulement s’il est adapté à la pratique de la personne.

Vous ferez de l’escalade en extérieur, sur une falaise ? Les conditions sont assez changeantes puisque ce type de site présente toutes sortes de prises. Le chausson d’escalade peut fonctionner différemment sur un parcours vertical et sur un dévers. Un chausson rigide avec un laçage bas est plus recommandé pour le premier cas de figure. Par contre, un chausson qui optimise la griffé des prises, c’est-à-dire un modèle souple, convient mieux pour de l’escalade en dévers.

Vous pratiquez plutôt de l’escalade en bloc ? Tous les modèles de chausson peuvent convenir. Donc à chacun d’essayer celui qui lui permet d’évoluer dans les meilleures conditions. Toutefois, la nature du sol peut vous orienter vers un type de chausson ou un autre. Un modèle rigide convient aux sols granitiques tandis que les sols riches en grès s’explorent mieux avec des chaussons souples.

L’idéal serait en tout cas de pouvoir essayer le chausson dans des conditions réelles avant de l’acheter. Ce conseil est valable, quelle que soit la marque dans laquelle on souhaite investir.

Soyez pointilleux sur le design et les matériaux utilisés

Chaussons d'escaladeCes facteurs propres à chaque grimpeur sont primordiaux. Il convient cependant de tenir aussi compte de la qualité générale du chausson d’escalade. Cette qualité dépend entre autres du matériau utilisé.  En tout cas, plusieurs éléments méritent toute votre attention.

Parlons en premier de la gomme, dont la qualité détermine l’adhérence ou non du chausson au sol. Et rappelons que le sol est en général accidenté et incertain sur les parcours d’escalade. Heureusement que la plupart des marques spécialisées dans les équipements d’escalade proposent une gomme de qualité. Une simple vérification s’impose toutefois. Plantez tout simplement un ongle dans la gomme. Si elle se déforme trop, cela veut dire qu’elle est trop molle. L’adhérence sera difficile. Et d’un autre côté, les risques de glissade sont élevés si la gomme est trop dure. Il faut donc trouver le juste milieu.

D’autre part, choisissez la pointe du chausson d’escalade en fonction de la forme de vos pieds. La pointe peut en effet se trouver au niveau du gros orteil ou du second orteil. Ceux qui ont des pieds dits égyptiens s’orienteront vers les chaussons dont la pointe est sur l’orteil. Ceux dont les pieds sont dits grecs évolueront plus confortablement avec des chaussons d’escalade dont la pointe est sur le second orteil. Pour infos, on peut lire ici que la forme des pieds a une signification.

Quoi qu’il en soit, concernant le serrage, vous aurez le choix entre les lacets, le scratch et les chaussons fermés. Les lacets sont les plus recommandés parce que vous pouvez serrer à votre guise. Le scratch plaît pour la praticité, mais la précision n’est pas aussi pointue qu’avec des lacets. Les chaussons fermés ont moins de succès à cause de la difficulté d’enfilage.

Porter le bon chausson d’escalade à chaque pied améliore votre expérience de grimpeur. En plus du confort, les chaussons d’escalade peuvent améliorer ou dégrader vos performances. Vous débutez et avez besoin de conseils pour pratiquer ce sport (ou un autre) dans les règles de l’art ? Les plateformes sportives comme ce site peuvent vous être utiles pour vous guider.